Des anecdotes sexes et histoires sexes bourrées d'excitations et de fantasmes!!! Venez rêver avec ces histoires et anecdotes sexes!

une jeunette dépucelée par un inconnu

En faisant appel à mes souvenirs, pas tous forcément très précis, je vais tenter de vous faire partager des aventures volages que j’ai pu vivre par le passé dans ma jeunesse (même si à 30 ans je ne suis pas non plus très vieux mdr).
Soyez indulgent, je n’ai pas l’âme d’un poète ni d’un grand écrivain mais j’espère que mes récits vous plairont malgré tout.

J’ai décidé de commencer par une histoire assez incroyable mais qui, je vous l’assure, est véridique.

A l’époque, je trainais pas mal sur un site célèbre afin d’y faire des rencontres sans lendemain. Sur ma fiche, je me présentais simplement et je faisais comprendre que je ne cherchais rien de sérieux sans le dire clairement. C’était sous entendu et très explicite sans jamais tomber dans le vulgaire.
Au fur et à mesure des mes recherches et démarches, je suis tombé un jour sur une demoiselle d’une vingtaine d’année passé (je n’ai plus en mémoire son âge exact) qui était intéressé par mon profil. Après un échange de messages privés sur le dit site, nous nous sommes retrouvés sur MSN pour discuter plus aisément de notre recherche commune.

C’est à ce moment là qu’elle m’avoua être encore vierge. Surprise ! Je ne m’attendais pas à ça d’une fille ne recherchant qu’un plan d’un soir. Surtout que la demoiselle n’était pas vilaine du tout. Elle m’expliqua ensuite qu’elle voulait perdre sa virginité afin de ne pas être sans expérience le jour où elle rencontrera un homme avec qui elle voudra faire un bout de chemin. Une sorte d’initiation, histoire d’avoir une première expérience et de ne pas être prise au dépourvu le jour où elle le fera avec « l’homme de sa vie ».

Bien que déroutante, j’ai accepté cette proposition tout en me disant que je devrai être un gentleman. Une fille vierge, même avec une démarche particulière, se respecte et doit être traitée avec toute la délicatesse qu’une première fois impose.

Nous nous sommes donc rencontrés autour d’une bière dans un bar du centre ville, histoire de voir si en réel nous nous plaisions tout autant qu’au virtuel. Le feeling étant présent, c’est elle même qui me proposa d’aller à l’hôtel afin de passer aux choses sérieuses. Après avoir payé la chambre (gentleman je vous dis mdr) , nous nous sommes donc retrouvés en tête à tête.

Voyant qu’elle était un peu gênée, je me suis rapproché d’elle pour poser mes mains sur ses hanches et mes lèvres sur les siennes. Quelques baisés échangés nous permis de nous laisser aller plus avant, les mains de chacun passant sous les vêtements de l’autre. Ses doigts hésitants contrastaient avec mes mains plus ambitieuses qui passaient déjà sur sa poitrine allégée de son soutien-gorge.
Ses tétons durcis par mes mains lui accéléra le souffle et ses baisés goulus. D’ailleurs je fus surpris de voir que c’est elle qui commença plus sérieusement à vouloir aller plus loin. En effet, une de ses mains ne cessait de caresser mon désir dressé au travers de mon jean.

N’y tenant plus, je la collais contre le mur et lui enlevais son haut. La chaleur ambiante se faisant plus chaude que jamais, elle me repoussa et entreprit de m’enlever mon pantalon. A genoux, maladroitement, elle ouvrit ma braguette et baissa le tout, le slip y passant également.
Se retrouvant nez à nez avec mon sexe bandé, elle le toucha timidement de ses doigts mais avec un regard de tigresse. Je lui ai alors demandé si
elle voulait essayer de me sucer. Sans hésitation, l’affirmatif sorti de sa bouche gourmande. Elle hésita quelque peu mais se décida à prendre mon gland en bouche. Le suçant doucement, tout en me regardant d’un air interrogatif, à l’affut du moindre conseil avisé de ma part. Du coup, je la guidais, lui conseillant de
m’aspirer une boule avant de laisser passer sa langue sur la longueur de mon sexe pour finir sur mon gland et d’engloutir le tout de sa bouche ouverte et de plus en plus précise. Au fur et à mesure qu’elle pratiquait cet acte, elle s’affirmait et appréciait de jouer avec moi.

Sans crier garde, elle s’arrêta et voulu que l’on essaye autre chose. Se relevant, elle ouvrit son pantalon et je pris le relai en descendant ce dernier à ses pieds. Elle s’allongea délicatement sur le lit et me laissa le loisir de lui enlever sa petite culotte et de découvrir sa petite fleur vierge et humide. Sans lui demander son avis, ma langue glissa entre ses petites lèvres, la surprenant agréablement. Elle apprécia d’autant plus lorsque je lui aspirais son petit bouton gonflé
d’un désir encore inconnu pour elle à ce jour.

Alors que mes mains se posaient sur ses seins, ma bouche remontait doucement vers son nombril à l’aide de baisers délicats. Puis mes lèvres montèrent sur ses tétons et finirent dans son cou. Nous faisant face, nous nous regardions dans les yeux alors que mon sexe cherchait à entrer doucement dans son antre
ouvert et coulant. Ses yeux s’ouvrirent grands de curiosité lorsque mon gland chaud entra en elle. Je m’arrêtais à l’entrée, la regardant réfléchir et se concentrer sur ce qui se passait en elle.
En l’embrassant délicatement et en lui caressant le visage de ma main, je lui demandais si ça allait et si elle me donnait la permission de pousser plus profondément en elle. Elle hocha la tête pour me faire savoir que je pouvais continuer à pénétrer son intimité à l’aide de mon membre qui lui
chauffait le bas ventre.
Plus j’entrais, plus elle se concentrait sur son corps. Elle était entre mes bras mais son esprit était ailleurs, trop canalisé sur ce corps étranger qui lui procurait des sensations encore inconnues mais fort agréable. Même si elle n’était pas très expressive du fait de son stress, son humidité mouillant mon propre sexe en disait long sur le bien être que lui procuraient mes vas et viens lents et précis.

Alors que la communion de nos corps se faisait de plus en plus chaude, je lui proposais de changer de position. Elle accepta et voulu essayer la levrette, quelle chance, ma position favorite. Elle se mit à 4 pattes et tourna la tête pour me regarder la prendre. Elle était à la fois désireuse de connaître les plaisirs du sexe mais aussi de découvrir comment cela se pratique.
Alors que je n’hésitais plus à entrer en elle, elle fut surprise du changement de sensation que la position entrainait. Elle ne pu s’empêcher de lâcher un léger cri qui me fit m’arrêter et lui demander si elle n’avait pas eu mal. Elle répondit que non mais il eu un peu de sang sur le préservatif. Pas une hémorragie non plus
mais tout de même. Du coup, je me fis plus délicat, laissant entrer et sortir mon sexe assez lentement tout en passant mes mains sur son corps et ses fesses afin qu’elle se détende et qu’elle essaye de profiter pleinement du moment présent.

Comme l’orgasme n’était pas loin de me prendre, et ne voulant pas jouir en elle de peur de lui faire mal par un éventuel manque de douceur au moins de jouir, je lui demandais si elle voulait que je jouisse sur son ventre afin qu’elle sache comme le sperme est chaud. Elle accepta encore une fois, plus par curiosité qu’autre chose à mon avis.
Alors que je me retirais de sa fleur dépucelée et toujours aussi mouillée, elle se tourna sur le dos pour me faire face. J’enlevais le préservatif et je jouis sur elle, déversant mon sperme sur son ventre et son nombril. Elle me regardait jouir, scrutant l’expression de mon visage alors que mon jus chaud se déversait sur elle. Au moment de reprendre mes esprit, elle me souriait et vint m’embrasser comme pour me rassurer et me remercier de ce moment très intime que nous venions de passer.

Elle se leva pour prendre une serviette dans la salle de bain et s’essuyer le ventre et le sexe. Je m’allongeais sur le dos alors qu’elle se rhabillait déjà. Je fus étonné de cette précipitation mais apparemment elle ne souhaitait pas s’attarder dans cette chambre d’hôtel. Elle me laissa nu sur le lit et repartit vivre sa vie.
Malgré quelques sms échangeaient par la suite, nous nous sommes perdus de vu mais dans ma mémoire elle a une place de choix parmi mes bons souvenirs volages

 

par Rojo Uno pour http://www.forum-hard.com/sexe/forum67/topic21393.html

Laisser un commentaire