Des anecdotes sexes et histoires sexes bourrées d'excitations et de fantasmes!!! Venez rêver avec ces histoires et anecdotes sexes!

du sex pour l'anniversaire d'un amateur

Pour mon 21ème anniversaire, Sebastien, un ami, m’avait invité au restaurant. Une soirée en petit comité lui, sa copine de l’époque – dont j’ai oublié le nom, Marie-Odile, une amie de la copine en question et moi. Je ne connaissait aucune des 2 filles.

Je dis fille mais Marie-Odile bavait déjà passée la trentaine et un gamin de 5 ans. C’était une jolie brune, les cheveux court, la peau mat, une petite poitrine et un joli petit cul, jupe, tailleur , le maquillage parfait. Pas trop mon genre de fille,trop sophistiquée, mais à époque je ne faisais pas le difficile.

On passe d’abord par l’appartement de Sebastien, histoire de fumer une « cigarette qui rend idiot », puis on file au restaurant. Le repas se passe normalement, je fais connaissance avec ces dames, bon repas, bon vin, bonne soirée. Puis je me rends au bar pour régler la note avec Sebastien (« Nan ! c’est moi qui t’invite » ). C’est a ce moment qu’il me glisse que j’ai tapé dans l’oeil de Marie-Odile. Evidement moi, j’avais rien vu. ‘Bécile !

Nous quittons le restaurant direction un des club les plus coté du coin et de nouveau « cigarette spéciale » dans la voiture. Une fois dans la boite, je danse comme seul les vrais mecs savent danser : accroché au bar ! J’en profite pour essayer de discuter avec Marie-Odile, mais la musique est tellement forte que je ne comprends qu’un mot sur 2. Au bout d’un moment, elle se penche vers moi pour me demander quelque chose, mais je suis obliger de lui faire répéter 3 fois(!!) avant de comprendre « tu veux pas m’embrasser ? » En vrai gentleman je me suis en devoir de m’exécuter .

On va dans un coin plus calme pour continuer notre « rencontre », et j’en profite pour passer une main sous son tailleur dans son dos. Et la, surprise : elle ne portait que la veste du tailleur, pas de chemiser ou autre juste son soutient-gorge. Bref, au bon d’un moment Sebastien viens me taper sur l’épaule et me signe que c’est l’heure de rentrer. On laisse les dames s’éloigner un peu, et là il me glisse « Tu vas t’éclater ! Il parait que c’est une bombe au plumard ! ».

Arrivé à l’appartement Sebastien nous montre la chambre d’ami, je reste dans l’encadrement pour régler les détails du réveil le lendemain ( ben vi, il y avait boulot le lendemain !), lorsque j’entends un petit « Psst » derrière moi, je me retourne et je vois la belle Marie-Odile allongée sur le lit en sous vêtement dentelle noire, qui me fait signe d’approcher … « Seb , pour le réveil tu te DEMMERDE ! » et je claque la porte !

Comme je ne voulais pas avoir l’air d’un mort de faim, je pris le temps ôter ma chemise, ma montre, mes chaussures et mes chaussettes avant de monter sur le lit, lui laissant le soin de m’ôter le reste. Ce qu’elle fit promptement ! Je vous laisse imaginer la suite, on a révisé notre kama-sutra plusieurs fois, et ce fut d’ailleurs la première fois que je sodomisais une femme, ce qu’elle accepta sans broncher.

Le matin, je partis au travail, et Marie-Odile rentra sur Paris. Je ne l’ai jamais revue.

Quelques jours plus tard, je revoie Sebastien à la terrasse d’un bar, avec d’autres copains, je lui dis que effectivement c’est une vraie bombe (oui, je sais pas biiienn de parler comme ça, mais bon , 21 ans quoi ! ). Et là, dans un grand éclat de rire général il me balance « J’espère bien au prix qu’elle nous a coûtée! ». Enfoirés va !

 

Par hellion pour Forum-hard.com

Laisser un commentaire