Des anecdotes sexes et histoires sexes bourrées d'excitations et de fantasmes!!! Venez rêver avec ces histoires et anecdotes sexes!

des fesses de black

Il est temps de vous racontez ma 2ième aventure avec une Panthère et la réelle première avec une Gabonaise (car pour ceux qui ont bien lu, la première était Camerounaise).

Quelques jours après ma première partie de jambes en l’air sur le continent noir, je suis retourné dans la même boîte (qui est l’une des plus grandes de Libreville, mais dont l’entrée est payante ce qui limite l’accès à la population peu aisée de Libreville…), avec plusieurs de mes amis nous avons pris plusieurs bouteilles. La soirée s’est passée assez tranquillement, même trop à mon goût et la semaine ayant été relativement dur, vers 3h je commençais même à m’endormir, vraiment rien ne pouvait me laisser prévoir ce qui allait se passer…

Afin de me réveiller un peu, je me suis décidé à aller danser un peu, plusieurs tigresses habillées en robe ultra courte sexy et talons aiguilles m’ont accueillit comme il se doit sur la piste. Chacune leur tour elles venaient danser avec moi, même si elles étaient magnifiques, aucune d’elles ne m’attirait plus que ça. Finalement mes collègues sont venu me dire qu’ils rentraient, j’étais prêt à les suivre mais mon meilleur ami qui avait bien bu toute la soirée était plus que chaud pour rester un peu, malgré ma fatigue j’ai accepté de rester un peu avec lui. Nous nous sommes donc retrouver 2 blancs sur la piste pour une quinzaine de nanas…

Rapidement mon ami s’est rapproché d’une fille, qui ma foi il est vrai était plus que mignonne, une jolie métisse assez différente du reste des filles de la boîte, mon ami étant guyanais ils allaient plutôt bien ensemble. Ils sont donc allez sur une banquette « discuter » un peu. Me voilà donc seul sur la piste. A mon tour l’alcool commençait à monter un peu, je me lâchais de plus en plus, enchaînant les danses de plus en plus hot avec les filles. A force d’avoir leurs cuisses frotter contre mon bas ventre, je sentais le désir monter régulièrement…

5h du matin venait d’arriver et j’étais bien plus en forme que 2h plus tôt, étrangement il a eu un creux de plusieurs minutes où plus aucune fille ne venait danser avec moi, je me suis donc retrouver à gesticuler tout seul au milieu de la piste face au grand miroir. C’est là que mon regard à croiser celui d’une fille que je n’avais pas du tout remarquer jusque là. Habillée dans une robe rose moins sexy que les autres mais ses formes suffisaient amplement à éveiller ma « curiosité ». Rapidement elle a remarqué que je la regardais, et elle est venue danser de dos devant moi. Il ne faisait aucun doute qu’elle savait que ses fesses était son point fort. Mes yeux suivaient le rythme de ses hanches, j’étais véritablement ensorcelé par ce corps de rêve. Je me rapprochais finalement d’elle et lorsque je m’apprêtais à la prendre par la taille elle s’est retournée et s’est mise à rire. Elle a passé ses mains autour de mon cou et m’a demandé mon prénom, j’en fis de même, la belle se prénommait « Cynthia ». En parfait gentleman, je lui ai proposé un verre qu’elle a accepté. Nous sommes donc allé nous asseoir à une table, nous avons bu notre verre de Bailey’s très doucement tellement nous avons tout de suite trouvé des sujets de discussions. Comme pour la première, je lui demande son âge, 22 ans, mais que ce soit physiquement ou mentalement elle paraissait plus vieille, même plus mature que moi, normal lorsqu’elle m’explique qu’elle a un petit garçon de 3 ans. Nous n’avons pas vu l’heure passé et 6h30 est arrivé, cette fois-ci c’est elle qui me propose de la suivre chez elle…

Dans le taxi qui nous emmène chez elle nous avons continué à faire connaissance, j’étais totalement sous son charme et je buvais chacune de ses paroles, si bien que je ne me rendais pas compte que l’on s’éloignait vraiment beaucoup du centre ville et rapidement les hauts immeubles du centre de Libreville ont laissé place à des habitations plus précaires. Le taxi nous laisse finalement dans un quartier où même en France je n’aurais pas les pieds, heureusement le Soleil était déjà levé et m’évitais de mauvaise rencontre. Bien sûr je me retrouvais à être le seul blanc dans ce quartier mais bon à part quelques regards surpris je n’ai ressenti aucune hostilité. Nous avons marché quelques minutes pour finalement arriver dans une espèce de lotissement, plusieurs appartements entouraient une cour commune où jouaient déjà une dizaine d’enfants. Elle m’a ouvert la porte de chez elle, pour le moins que l’on puisse c’est que c’était plutôt précaire, un lit, une gazinière et des vêtements un peu partout, c’était petit c’est vrai mais au moins c’était propre.

Alors que j’étais encore debout à observer mon environnement, elle a fermé la porte et en 2 temps 3 mouvements elle s’est retrouvée en sous-vêtements. J’étais resté scotché plutôt sur ses fesses mais là j’ai découvert une poitrine superbe. Elle est venue m’embrasser tendrement et dans le même temps l’une de ses mains est venu se balader dans mon pantalon… Tandis que quelques heures plus tôt sur la piste de dans j’enchaînais les érections, là… Rien !!! La panne. Un sentiment de honte à commencer à m’envahir, moi jeune homme de 26 ans devant une femme superbe n’était pas capable d’avoir une érection… Ca a été les pires minutes de ma vie sexuelle.

Elle a été très surprise de voir que ses caresses ne me faisait aucun effet, je me suis excusé mais elle m’a dit de ne pas m’inquiéter. Elle m’a pousser sur le lit pour que je me détente un peu. Elle a pris les choses en main (sans jeu de mots) avec douceur et à commencer par me masturber tout en passant de léger coups de langues sur mon gland, heureusement cette fois la réaction n’a pas tarder, ouf !!! A peine le temps d’enfiler un préservatif et la voilà qui me saute littéralement dessus, comme la première fille ses coups de bassins étaient très puissants. Contrairement à la première fois j’au réussi à me retenir longuement et on a pu enchaîner plusieurs positions, dont une assis qui lui faisait beaucoup d’effets. C’est finalement en levrette, elle à genoux sur le lit et moi debout, que j’ai terminé le travail. Elle avait l’air plus que satisfaite, si bien qu’elle m’a laissé me reposer quelques minutes puis nous avons remis ça 2 autres fois. Nous nous sommes finalement endormi vers 11h du matin, j’étais plus qu’épuisé !!!

L’après midi nous sommes allés sur la plage et le soir je l’ai invité au restaurant. Je l’ai revu dès le lendemain et finalement nous sommes restés ensemble un peu plus de 3
mois. C’est sans nul doute avec elle que j’ai appris tout ce que je sais aujourd’hui niveau sexe.

Par Orphée pour forum-hard.com

Laisser un commentaire