Des anecdotes sexes et histoires sexes bourrées d'excitations et de fantasmes!!! Venez rêver avec ces histoires et anecdotes sexes!

23 janvier, 2014

baisée en levrette

 

Sophie sort alors de la chambre et me laisse avec Jean. J’en profite pour m’allonger sur le dos histoire de récupérer un peu mais je n’ai pas le temps de souffler.
Bon, maintenant remets-toi à quatre patte dit Jean. Je vais te prendre en levrette salope et me vider les couilles pendant que Sophie va chercher ta surprise. Jean avec force me retourne, me soulève le bassin pour que je me mette sur les genoux, m’appuie violemment sur la nuque pour que je prenne la position et sans attendre m’enfonce d’un coup son sexe au plus profond de mon vagin. Je suis en sueur, je sens ses mains qui tentent de m’agripper et qui glissent sur mes hanches.


Pendant de longues minutes il m’assène de violents coups de bassin, d’abord très espacés puis de plus en plus rapprochés. Je ne peux me retenir de pousser un grand cri à chaque coup. C’est ça, cris comme la vraie cochonne que tu es dit Jean.  Incroyable comme tu aimes ça ! Salope ! Jean finit par pousser un râle et je sens alors la semence me remplir complètement. Je jouis intensément au même moment. Il me donne encore quelques derniers coups qui me projette le crane contre la tête de lit comme s’il voulait ne pas gâcher la moindre goutte de sperme.
Jean se retire et je m’étale de tout mon long sur le dos jambes écartées, souillée. J’essaye de reprendre ma respiration difficilement.
Sur ce Sophie entre dans la chambre, Voilà ta surprise dit-elle. Elle est accompagnée de deux hommes. Ils sont nus tous les deux. De vrais corps d’athlète, musclés, imberbes… l’un des deux est noir…. Instinctivement je mets mes mains sur ma poitrine et l’autre sur mon sexe comme pour les cacher …
Dis donc on t’a entendu crier derrière la porte la salope, alors ne fait pas l’effarouchée ? dit le black … Sophie me prend alors par la main et me dis « mets-toi debout que je te montre à nos amis ». Elle réajuste la jarretelle d’un de mes bas qui a sauté et me fait tourner sur moi-même. Alors qu’en dites vous dit Sophie ? Les deux hommes ne disent rien et s’approchent de moi, se collent et commencent à me toucher.
Vous pouvez tâter la marchandise dit Jean en riant. Bon dit le black, vous connaissez tous les deux la seule chose qui nous intéresse s’adressant à Sophie et Jean. Il se place alors derrière moi, se met à genoux pendant que l’autre homme me fait basculer en avant. Le black écarte mes fesses  et s’exclame. Ouaou … ! tu ne m’avais pas menti dit-il s’adressant à Sophie… Je crois qu’on va se régaler dit-il. Elle a l’air d’une belle salope mais il lui reste des choses à apprendre de ce côté.
Sophie et Jean ce sont assis sur le large fauteuil et regardent sans rien dire. Qu’allez-vous me faire dis-je alors ?  Que du bien dit l’autre homme, tu vas d’abord nous sucer tous les deux puis on va t’enculer chacun à notre tour. Mais je n’ai jamais fait ça dis-je … Justement, dit le black on est là pour t’éduquer. Sophie ajoute, « tu vas voir Françoise c’est formidable, tu es entre les mains des meilleurs experts de la place de Paris ».
Sans plus attendre les deux hommes me prennent chacun par un bras et m’entrainent sur le lit. Le black s’assied sur le lit, me tire par la nuque et m’approche son sexe de la bouche. Allez ! suce moi comme une belle cochonne ! dit-il. J’adore me faire sucer par une blanche bien salope. C’est la première fois que je fais une fellation à un noir. Son sexe me parait bien plus long que celui de Jean et que ceux que je n’ai jamais eu en bouche auparavant. L’autre homme se place derrière moi, m’écarte sans ménagement les fesses et commence à me lécher. Je sens sa large langue passer et repasser avec vigueur sur mon anus. Il me faudra un peu de lubrifiant dit-il. Je pense que vous avez ce qu’il faut ? demande-t-il à Sophie. Je vous amène ça tout de suite dit Sophie. Elle retourne dans la salle de bain et revient rapidement. Tenez dit-elle… J’ai aussi ça, dit Sophie, peut être en aurez-vous besoin. A ce moment-là je me demande bien ce que Sophie a ramené… L’homme dit, mouais …, il est probable qu’on en ait besoin…
Je suis encore une fois à quatre pattes, position plutôt humiliante mais dans laquelle je commence à prendre du plaisir, je l’avoue. Je continue à sucer consciencieusement le black. J’en ai plein la bouche, c’est bon, c’est chaud. Je m’arrête par moment pour lui lécher les couilles. Je lui soulève et le lèche le scrotum sous les couilles en le regardant. C’est la première fois que j’ai dans les mains un sexe complètement imberbe et c’est très agréable. Il semble être satisfait, en tout cas son pénis est dur et tendu.
L’autre mec a entrepris de m’introduire un doigt dans l’anus. Il l’a lubrifié je pense car cela rentre plutôt facilement.  Il effectue des mouvements très lents de vas et vient. Le ressort entièrement puis recommence. Ce n’est pas désagréable. Il a entreprit maintenant d’en entrer un deuxième mais c’est plus difficile. Tu es bien serrée dit-il je vais re-lubrifier tout ça ! Détends-toi ! tu vas aimer te faire enculer comme toutes les salopes comme toi.
Il a introduit un deuxième doigt et effectue des mouvements tournants en  écartant le sphincter. Ça commence à tirer mais je suis très excitée et prends sur moi. Ces mouvements sont maintenant de plus en plus rapides. Mon anus s’écarte progressivement. La sensation est particulière je l’avoue. Il retire ses doigts et il introduit un ustensile, je me retourne pour voir mais le black me remet de force sa queue dans la bouche. Applique-toi cochonne ! me dit-il.
Sophie est venue voir l’opération, elle semble intéressée par ma défloraison anale. Jean par contre est resté sur le fauteuil et se masturbe en matant.
Je peux essayer dit Sophie ? …. Sophie enfonce le godemiché doucement mais bien à fond et le laisse un moment. Je sens alors qu’il se dilate. J’entends un bruit qui me fait dire que Sophie actionne une sorte de poire. Voilà on bloque comme ça et on attend un peu. Elle effectue l’opération une nouvelle fois. J’ai l’impression d’être écartelée…
Je crois qu’elle est prête dit Sophie au bout d’un moment. Le black passe alors derrière moi et le blanc se met à sa place. Ce dernier me prend sans ménagement la tête entre les mains et me met sa queue dans la bouche. C’est à moi de me faire sucer ! vas-y et applique-toi me dit-il. Son sexe est moins long que celui du black mais beaucoup plus large. Je dois ouvrir grande la bouche pour l’avaler.
Je sens le gland du black qui force un peu sur l’anus qui s’est un peu refermé mais s’ouvre à nouveau rapidement. Oh là là, c’est quand même un peu douloureux. Son penis entre doucement mais par petit à-coups.  Voilà je pense qu’il a tout rentré cette fois. Ouf ! elle est si longue… Les mouvements de vas et viens commence et alors là je n’en puis plus. Cette sensation nouvelle me fait pousser un cri de stupeur et m’excite au plus haut point. Je tente d’attraper mon clitoris avec la main que je sens être gonflé à l’extrême.
Pas question de te toucher ma salope dit celui que je suçais en retirant mon bras et me remettant son sexe dans ma bouche. Nous sommes venus pour t’enculer et tu dois subir la frustration jusqu’au bout. Quand on t’aura bien éclaté le cul tous les deux Jean s’occupera peut être à nouveau de toi.
Les deux mecs m’ont enculée tour à tour plusieurs fois. J’étais hyper excitée et la frustration était à son comble. Ce fut interminable … Après avoir rempli tous les deux mon cul de leur sperme, ils m’ont laissé en plan mais avant ils ont pris une photo de mon anus dilaté avec leur smartphone. Tu es une vraie salope maintenant, tu te souviendras longtemps de nous j’espère. Nous avons la photo de ton cul avant notre passage que Sophie nous avait envoyée avec le commentaire « un petit cul à déflorer vous attend chez moi – Sophie » et maintenant celle de ton cul après notre passage !
Tu peux t’en aller maintenant m’ont dit Sophie et Jean ? Laisse nous tranquille on va faire l’amour tous les deux. Bye.

Fin de l’histoire

Françoise

Laisser un commentaire